Skip to main content

Vous apprendrez dans cet article ce qu’est un hébergement web vert et quels sont les critères pour faire votre choix.

hébergement ecologique

Lorsque l’on est débutants et que l’on a besoin d’un hébergeur, la question écologique n’est pas la première question. On pense plutôt à quel sera la bande-passante du serveur ou encore est ce que l’hébergement sera mutualisé, proposera t’il dans sa formule le certificat SSL ou encore le support client sera il réactif ?

Toutes les questions que l’on se posent sont celles que peuvent citer un hébergeur de sites internet qui se positionne sur ce secteur pour se démarquer.

De plus, à l’heure du e-commerce, la priorité est bien souvent tournée vers la flexibilité et l’efficacité. Le temps de réponse serveur est très important ainsi que l’accessibilité ou non à la virtualisation.  Les serveurs virtuels aussi appelés serveur Vps demandent un minimum de connaissance, la aussi il est parfois préférable d’opter pour un serveur mutualisé et infogéré. Or l’hébergement de sites est un des secteurs qui pourrait s’améliorer.

Un certain nombre de sites internet qu’ils tournent sur les CMS WordPress, Joomla, Prestashop, Magento, Drupal ou encore directement sur des applications Web ont décidé de maitriser leur empreinte carbone et pour cela, ils ont fait le choix d’être hébergé chez un hébergeur web qui se sent également concerné par cette question.

Dans cet article, nous ne parlerons pas du meilleur hébergement pour créer un site mais plutôt des règles à respecter pour être éco-responsable.

Hébergement web vert : quels critères ont le plus d’importance

Les services d’hébergement les plus mis en avant sont très souvent ceux des hébergeurs gratuits qui proposent des services bon-marché, tout en proposant comme certains fournisseurs d’hébergement un stockage quasi illimité. Nous questionnerons donc pour commencer cette notion d’espace de stockage. Avons-nous toujours besoin d’un nombre de pages web et des services illimités ? Nous proposons plutôt de penser la quantité d’espace disque adapté à son ou ses sites web. Pour cela, il faut questionner l’espace nécessaires pour les fichiers relatifs au site web mais aussi penser aux sauvegardes nécessaires. Attention toutefois à ne pas abuser en conservant à tout prix chaque backup.

La question de l’espace de stockage rejoint également celle des types d’hébergement possibles. Nous allons donc dresser un panorama rapide, à commencer par les serveurs mutualisé qui sont certainement une des option les plus verte puisqu’il s’agit de partager un serveur physique avec d’autres utilisateurs et donc avec plusieurs sites. Soyez toutefois vigilants concernant les ressources (cpu, ram …) dont votre site a besoin pour fonctionner. Pour les sites qui nécessitent des ressources processeur importantes, il existe également le vps, ou serveur virtuel. Cependant, ce dernier fonctionne sur le principe de l’hébergement cloud qui n’est pas toujours vertueux. Pour certains, cette solution resterait meilleure qu’un hébergement sur un serveur dédié car chacun des serveurs dédiés utilise de l’énergie même pour les ressources non utilisées.

Ajoutons que les datacenters où sont stockés plusieurs serveurs utilisent une quantité d’électricité très importante à la fois pour alimenter les nombreux serveurs qu’ils contiennent mais aussi pour les refroidir car chaque serveur diffuse une chaleur importante. Si vous souhaitez limiter l’impact écologique de votre hébergement, optez donc plutôt pour un datacenter alimenté en électricité renouvelable. Il continuera à héberger votre site internet et ses bases de données de façon tout aussi efficace. En effet, cela ne changera rien au fonctionnement habituel des sites hébergés, qui continueront à fonctionner sous PHP, python ou un autre langage avec des données en MySQL. Le temps de chargement et le temps de disponibilité ne seront pas modifiés.

Hébergement web vert : l’écologie est la priorité

Choisir un hébergement web écologique , c’est d’abord vérifier si le centre de données utilise des sources d’énergie renouvelables, notamment l’énergie éolienne et solaire. Beaucoup d’entreprise en hébergement web promettent de le faire, mais peu le font réellement.

Le seul indicateur fiable est un certificat d’énergie verte vérifié par une tierce partie. Il s’agit des normes ISO 14001 et ISO 50001 en Europe.

Hébergement web vert : et le refroidissement ?

Des alternatives à ces défis environnementaux émergent. La solution la plus simple consiste notamment à équiper leurs centres de données de serveurs capables de supporter des températures supérieures à 35°C, tout en les refroidissant avec de l’air extérieur filtré et non pas avec des climatiseurs qui les refroidissent par l’intérieur comme c’est le cas traditionnellement.

Cela vous arrive tous les jours sur n’importe quel composant électronique : lorsque votre ordinateur est utilisé en continu pendant quelques heures, il chauffe. C’est également vrai pour les serveurs : toute consommation d’énergie est convertie en chaleur par l’effet Joule. L’excès de chaleur doit être évacué du centre de données par le flux d’air afin d’éviter d’endommager les équipements. L’apport d’air, en d’autres termes, active la climatisation et consomme donc plus d’énergie en chauffant l’air extérieur.

Pour conclure , trouver le meilleur hébergeur web dépend aussi de vos attentes. Comme nous avons vu précédemment,  la solution d’hébergement  dépend de son système de son gestion de contenu en fonction de sa demande ressources qui viendra jouer sur sa vitesse de chargement. De manière générale, les sociétés d hébergement ne propose jamais de bande passante illimitée, c’est pourquoi il est préférable d’opter pour un serveur cloud que cela soit pour la gestion de ses mails ou encore ses données mysql.

 

Trouver un hébergeur web français vert

Aujourd’hui l’hébergement est au cœur des préoccupations pour ce qui concerne nos bilans carbone, c’est la raison pour laquelle l’hébergement vert est le meilleur des choix que l’on puisse faire. En effet on se rend compte que chaque jour, tout ce que nous faisons en ligne a un impact sur l’environnement : il faut en effet de plus en plus de serveurs pour stocker images, vidéos, emails et contenus divers. Dans notre quête d’une diminution de nos comportements les plus mauvais pour l’environnement, nous devons analyser ces comportements numériques afin de déterminer l’impact qu’ils ont. Il nous faut les meilleurs services du marché pour répondre à cette nécessité croissante. Fort heureusement il existe des solutions pour l’hébergement web. Sachez par exemple que O2switch assure un bilan carbone bien meilleur que les hébergeurs concurrents et c’est donc là une solution à ne pas négliger, en particulier si vous avez des projets de développement encore plus importants.

On le sait, le web grandit chaque jour davantage, et le nombre d’applications nouvelles qui sont mises sur le marché n’a de cesse, lui aussi, de prendre de l’ampleur. Alors un hébergeur web français qui sache proposer des services qui réduisent l’impact carbone est le meilleur des partenaires pour toute société qui a le souhait de développer son parc de sites internet ou bien de créer encore davantage d’applications mobiles. Dès lors, si chaque société fait le choix d’un hébergement vert, la bataille contre le réchauffement climatique pourrait bien avoir une chance d’être gagnée. Encore faut-il que tous les secteurs d’activités jouent aussi le jeu et que tous les entrepreneurs aient en tête que c’est en partie à eux d’agir pour que les générations à venir puissent vivre dans un monde aussi agréable que le nôtre aujourd’hui.